Toespraak van Prins Filip - Prijs Belgodyssee 2012

  • 19/12/2012
Zie ook:

(Toespraak beschikbaar alleen in de versie Nederlands/Frans)

 

Mesdames, Messieurs,

Chers lauréats,

Que le temps passe vite. Nous voici à nouveau au terme d'une aventure Belgodyssée, devenue au fil des ans une institution dans le monde de l'enseignement et des media. Je suis particulièrement heureux de vous voir si nombreux aujourd'hui, vous tous qui avez une véritable sympathie  pour le Fonds qui porte mon nom, pour Belgodyssée et surtout pour nos jeunes lauréats.

La Belgodyssée est au cœur de ce que notre Fonds réalise au quotidien pour nos compatriotes.

Bastien Craninx l'exprimait en ces mots : « Prendre le temps de se connaître et apprendre à comprendre l'autre communauté belge », ou comme l'écrivait Dora Brouzakis: « La Belgodyssée, c'est avant tout une aventure humaine: aller à la rencontre de l'autre, apprendre à le connaître, découvrir son univers et partager des moments simples et enrichissants. Je suis extrêmement touchée par ce partage et ce respect qui unissent et non séparent nos communautés.» Fin de citation.

Jaar na jaar was ik er getuige van hoe de uitdaging voor onze laureaten complexer werd: radio werd aangevuld met beeld, met een krantenartikel, een blog, een videoreportage, en gebruik van de sociale media. Tegelijk bleven de ter beschikking gestelde tijd en de kwalitatieve vereisten dezelfde. En toch! Al wie dit jaar Belgodyssee volgde, heeft met mij kunnen vaststellen dat we opnieuw zestien schitterende deelnemers hadden: bekwaam, dynamisch en leergierig.

In dit "jaar van de smaak" was het trouwens een bijzondere beproeving voor onze zintuigen om naar de reportages te kijken of te luisteren: Trappist van Chimay, César uit Lokeren, topchocolade, Belgische wijn, mattetaarten, cuberdons, kaas, peket, honing, fruit en groenten, gayetten met de Belgische kleuren, tarte al djote, couques de Dinant..... allemaal topproducten uit "Het Pays van de Speculoos", zoals Cathérine Joie ons land herdoopte voor haar krantenartikel.

Beste laureaten,

Het was voor u niet eenvoudig om een plaatsje bij de laatste zestien te bemachtigen. Er zijn vandaag dan ook geen winnaars of verliezers, of u nu een prijs ontvangt of niet. Hier zijn alleen zestien laureaten. Neem daarom vooral met veel fierheid de opgedane ervaringen en mooie herinneringen mee naar huis.

Johanna Laurent eindigde haar reportage met de woorden: "het was heel leuk vandaag, en gisteren, en altijd als het Belgodyssee-tijd is".

En Flo Goffin schreef: "noem me maar gerust een tevreden mens. Onze Belgodysseedagen waren gevuld met leuke ontmoetingen met gepassioneerde mensen en mijn koekenkast zit ondertussen weer overvol." Einde citaat.

J'aimerais vous dire quelques mots sur l'importance du multilinguisme. Partout où je vais avec une délégation économique, notre atout du multilinguisme est souligné avec beaucoup d'admiration et parfois autant d'étonnement. Aux lauréats de ce jour, je veux exprimer tous mes encouragements à approfondir encore votre connaissance de nos langues nationales. Certains d'entre vous ont sans doute constaté pendant la Belgodyssée que les connaissances acquises à l'école constituent une base qui doit être entretenue et développée. Mais le multilinguisme ne doit pas être réduit à une compétence technique, il ouvre aussi l'esprit vers les autres, vers les autres cultures, et nous apprend ainsi à mieux les comprendre, à les apprécier et à les respecter. Je trouve d'ailleurs fantastique que nous ayons parmi les lauréats de cette édition Alice Mazy, qui est la première francophone co-diplomée en journalisme de Belgique. Alice a étudié à Tournai et à la Lessius Hogeschool à Malines et a empoché ainsi deux diplômes. Toutes mes félicitations. Il faut espérer que son exemple sera suivi à l'avenir par de nombreux étudiants.

Enfin, je souhaite souligner la grande responsabilité que portent tous ceux qui, via les media, informent la société. Aujourd'hui, et demain encore davantage, le flux d'information atteint une telle vitesse qu'il devient de plus en plus difficile de contrôler l'exactitude et la pertinence d'une information avant de la diffuser. C'est pourquoi il est d'une importance cruciale de s'imposer des normes déontologiques strictes qui permettent de s'assurer que ce qui est communiqué au public est effectivement correct et pertinent. Des événements sans plus-value pour notre société ne doivent pas être mis en évidence. Tous les media sont confrontés à ce défi. Je suis particulièrement heureux que ce thème ait été retenu pour une réflexion et un débat au cours de la masterclass Belgodyssée de l'année prochaine, à laquelle vous serez tous invités.

Beste Laureaten,

Nogmaals mijn oprechte gelukwensen voor uw dynamische deelname; voor uw inzet, uw openheid naar de andere, uw creativiteit. Ik ben er van overtuigd dat zoals voor zovelen van uw voorgangers, ook voor u alle professionele wegen open liggen.  Grijp de kansen waar ze zich aanbieden, en ga er voor.

Dames en Heren,

Mijn slotwoord haalde ik uit de tekst van Yannick Van Winkel  waarin hij Bert Kruismans citeert, die erbij was op de opnamedag in Lokeren, ik citeer: " De meeste mensen in Vlaanderen én Wallonië moeten leren die oogkleppen af te zetten. Verbreed je horizon, proef van héél België, niet enkel van je eigen taalgebied, daar leer je zoveel meer mee". Einde citaat.

Ik wens U allen een fijn eindejaar. Dank u.