Gemengde Commissie België-Marokko

  • 24/11/2009
Zie ook:
Thema:

(Tekst beschikbaar alleen in het Frans)

Messieurs les Ministres,
Excellences, Mesdames et Messieurs,

Je tiens à vous présenter mes plus vives félicitations pour avoir ouvert de nouvelles perspectives à notre coopération. La lutte contre la pauvreté et l'exclusion, et la création de conditions de vie meilleures pour les plus démunis, ont depuis toujours constitué notre objectif commun prioritaire. Vos travaux ont identifié de nouveaux projets pour  concrétiser cette importante priorité.

Mais les défis ne s'arrêtent pas là.

La situation de la faim, au niveau mondial, est préoccupante, comme l'a encore affirmé le sommet de la FAO qui s'est tenu à Rome la semaine passée. Nous devons donc redoubler nos efforts en faveur du développement rural et d'une agriculture plus efficace.

Une situation similaire concerne l'eau potable : c'est un domaine d'action auquel vous attachez, à juste titre, une importante tout à fait particulière.

Nos économies souffrent encore de la crise, même si des indications d'une reprise de la croissance se manifestent. La création d'emplois et l'aide aux entreprises, notamment petites et moyennes, sont donc plus que jamais nécessaires pour garantir l'essor de nos pays et la prospérité de nos citoyens.

D'autres défis globaux, tel par exemple le changement climatique et l'objectif d'un développement durable, nous concernent tous et nécessitent le concours de tous les citoyens. Des citoyens pour lesquels nous devons créer les conditions qui leur permettent de déployer leurs talents et de participer pleinement à la société.
C'est cela que vise le concept du développement humain.

Je suis persuadé que tous ces défis sont liés, et qu'il faut donc les affronter par une stratégie d'ensemble.

C'est le choix qu'a fait le Maroc. Vous avez multiplié, ces dernières années, les initiatives et les politiques pour accélérer le développement de votre pays.

Je relève en premier lieu l'Initiative pour le Développement Humain lancée par Sa Majesté le Roi en 2005. La Belgique se réjouit de pouvoir, ensemble avec vous, contribuer à sa mise en œuvre. Le Maroc consent également des efforts impressionnants pour encourager le développement socio-économique, améliorer les infrastructures de base et, avec le Plan Maroc Vert, jeter les bases d'un développement durable.

Dans tous ces domaines, la Belgique vous soutient dans la réalisation de projets conjoints.
Je me réjouis, avec mon épouse la Princesse Mathilde, de visiter quelques-uns de ces projets après-demain dans la région d'Agadir. 

Excellences, Mesdames, Messieurs,

C'est en vous souhaitant plein succès dans la mise en œuvre de nos programmes conjoints, que je clôture solennellement cette séance de la Commission mixte.