Visite d`Etat - Lille

  • 29/10/2003
Voir aussi :
Theme:

Monsieur le Ministre,
Madame le Maire,

La Reine se joint à moi pour vous remercier de vos paroles et de votre accueil si aimables dans ce superbe Palais des Beaux Arts. Avec ses ?uvres de Thierry Bouts, de Pierre-Paul Rubens, de Jacob Jordaens, avec les remarquables reliefs de villes fortifiées, ce haut lieu culturel forme un écrin de choix qui rappelle combien nos racines communes sont profondes. Nous savons, Monsieur le Ministre, combien votre grand attachement à cette région vous inspire dans vos importantes responsabilités politiques. Vous-même, Madame, venez souvent en Belgique visiter nos musées et goûter de notre vie culturelle. Sachez que vous serez toujours la très bienvenue chez nous, tout comme le fut votre père pendant de si longues années.

Messieurs les Ministres-Présidents,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Excellences, Mesdames, Messieurs,

Le choix de Lille et de la Région Nord-Pas de Calais pour clore notre Visite d?Etat en France, s?imposait pour de multiples raisons. Des liens séculaires unissent Lille, capitale de la Flandre française, aux grandes villes de la Flandre et du Hainaut. Au dix-neuvième siècle, votre région fut une terre de migration pour nombre de mes compatriotes. La Reine se réjouit de pouvoir visiter le quartier de Wazemmes qui, à l?époque, accueillit tant de Belges.
L?essor du secteur textile, des deux côtés de la frontière, jeta les bases de nos liens économiques très étroits et fut un exemple précoce de coopération transfrontalière. Cette région, avec son remarquable dynamisme et ses atouts technologiques et commerciaux, demeure aujourd?hui encore un des nos principaux partenaires économiques, et elle accueille bon nombre d?investisseurs belges.

Les relations personnelles, l?activité des travailleurs frontaliers, les opportunités d?emploi et de formation offertes dans cette Région, ont tissé une trame de relations si dense que rares sont les Lillois n?ayant pas quelque part des liens avec la Belgique.
Depuis le Moyen Age, les libertés fondamentales des villes et des citoyens, symbolisées par nos beffrois, ont fait de nos régions un des berceaux de l?humanisme et de ce respect pour l?identité de l?autre qui, aujourd?hui, sont des valeurs de base de nos sociétés.

Il n?est donc pas étonnant, Excellences, Mesdames et Messieurs, qu?avec tant de liens communs et de valeurs partagées nous ayons choisi la coopération transfrontalière comme fil conducteur et thème de notre journée à Lille. Cette coopération se réalise désormais selon plusieurs axes, fondés soit sur un traité franco-belge, soit sur des accords entre entités régionales, provinciales et communales, soit sur une volonté commune de partenariat. Notre programme de ce jour abordera toutes les composantes de cette coopération toujours plus intense.

Nous nous réjouissons aussi, Monsieur le Ministre, Madame le Maire, de ce que Lille deviendra, l?année prochaine, Capitale européenne de la Culture. Je suis sûr que mes compatriotes viendront en bon nombre visiter vos expositions et participer aux multiples activités organisées à cette occasion. Votre jumelage avec Liège, votre accord avec Anvers pour l?exposition Rubens, votre partenariat avec Mons, Tournai et Courtrai dans le cadre du centre culturel de la Maison Folie, augurent de l?importance de cette dernière forme de coopération transfrontalière. Nous vous sommes très reconnaissants d?avoir invité nos instances, et en particulier nos Communautés et nos Régions, à participer à ce projet qui nous tient tous tellement à c?ur.

Je vous souhaite bon succès dans les préparatifs de ce grand événement, et je voudrais inviter chacun à lever son verre à l?amitié et à l?excellente coopération qui nous lie chaque jour davantage.