Parentalité et familles défavorisées - Prix Princesse Mathilde 2012

  • 08/11/2011
Voir aussi :
Lieu :

La Princesse Mathilde effectue deux visites dans le cadre de l'appel à candidatures pour le Prix Princesse Mathilde 2012. Il s'agit d'encourager des initiatives de soutien à des familles défavorisées qui vivent une naissance. Une attention particulière est apportée à la continuité dans le soutien et l'accompagnement à ces familles, de la période prénatale à l'entrée à l'école. Dans la matinée, la Princesse visite la Maison de la Parentalité à Péruwelz. Dans l'après-midi, elle se rend à la "vzw De Bakermat" à Leuven.

 

La Maison de la Parentalité favorise un processus de co-éducation entre parents d'enfants de 0 à 3 ans et assistants sociaux, en vue du développement de l'enfant. Une collaboration avec Le Galion (Cellule d'Education Familiale du CPAS de Péruwelz) garantit ce service aux familles défavorisées.

"De Bakermat" s'adresse d'une part à des mamans ou futures mamans issues de milieux défavorisés, et d'autre part aux assistants sociaux professionnels. L'organisation repose sur trois piliers : le "Expertisecentrum Kraamzorg" (centre d'expertise de soins de maternité), le groupe de pratique pour sages-femmes et le "Kenniscentrum Borstvoeding" (centre d'expertise de l'allaitement).

Le Prix Princesse Mathilde 2012 porte, pour la deuxième année consécutive, sur la lutte contre la pauvreté infantile. Le choix de cette thématique est fondé sur la conviction que la pauvreté doit être enrayée dès le très jeune âge.